Lettre pour s'excuser d'avoir manqué à quelq'un

Publié le : 11/07/2019 - Catégories : Lettres de justifications, d'excuses et de reproches

On ne peut que pardonner !

Paris, 4 juillet 1929

Monsieur,
Dans ma vivacité, j’ai dû vous offenser. Quand nous éprouvons un sentiment trop violent, nous ne sommes pas maîtres des paroles qui nous échappent. Voilà ce que je dois vous avouer avec franchise, maintenant que le premier mouvement de colère est passé. J’estime trop votre amitié pour courir le risque de la perdre en écoutant une mauvaise et injuste honte qui nous empêche de réparer nos fautes.
Je vous connais assez pour espérer de votre générosité que vous avez déjà oublié ce qui s’est passé entre nous, avant d’avoir achevé la lecture de cette lettre d’excuses bien sincères.
Permettez-moi donc de me dire, Monsieur, comme auparavant, votre ami.
Théophile Z.
Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu